Accueil > Mémoires et thèses > Soutenance de thèse

Soutenance de thèse

La soutenance de thèse complète l’évaluation du travail de recherche dont rend compte votre thèse. Lorsque le jury autorise la soutenance, celle-ci a habituellement lieu dans un délai de 30 jours. La soutenance de la thèse vise à:

  • Confirmer l'authenticité de la thèse et porter un jugement définitif sur celle-ci.
  • Vérifier les aptitudes de l'étudiant à la communication orale.

Sauf exception, la soutenance de doctorat est publique, ouverte aux étudiants et aux professeurs du programme, du département ou de la faculté, ainsi qu'aux invités du doctorant. L'étudiant doit être présent physiquement au lieu principal de sa soutenance.

En raison de la situation entourant la COVID-19, les soutenances de thèse se font en ligne. À partir du 1er septembre 2020, les soutenances de thèse en présence, sur le campus, pourront reprendre. Le tout se fera dans le respect des normes sanitaires en vigueur. La possibilité de procéder à des soutenances de thèse en ligne, avec Zoom ou Webex, sera également maintenue.  

La soutenance doit avoir lieu au moins 10 jours après que l'étudiant ait reçu ses rapports d'évaluation afin qu'il puisse s’y préparer adéquatement.

Sauf exception, la soutenance doit se faire en français.

Le déroulement

La soutenance dure environ deux heures, en incluant l’annonce de la décision. Sauf en des cas très particuliers, la décision est prise séance tenante.

Le quorum de la soutenance est fixé à la majorité des membres du jury et l’examinateur externe doit idéalement être présent (physiquement ou par téléconférence). S'il n'y a pas quorum, la soutenance est retardée ou reportée.

La présidence de la soutenance invite d'abord l’étudiant à faire un bref exposé d’une durée de 20 à 30 minutes. Chacun des membres du jury prend ensuite la parole : il y a habituellement deux tours de questions.

La présidence de la soutenance et les membres du jury se retirent pour délibérer.

La soutenance de thèse peut être acceptée ou refusée, à l'unanimité ou à la majorité des voix.

Au terme de la soutenance, le jury émet un certificat qui officialise la décision du jury et précise si la sanction a recueilli l’unanimité ou la majorité des voix.

Le résultat

La thèse est acceptée.

La FESP transmet à l’étudiant le certificat de soutenance et l’invite à effectuer le dépôt final de sa thèse en apportant d’ultimes corrections sous la supervision de son directeur de recherche.

La thèse est refusée.

L’étudiant dispose d’un droit d’appel auprès du doyen de la FESP, s’il peut faire valoir des circonstances ou présenter des arguments qui invalident le processus d’évaluation. La décision finale du jury ne peut, en elle-même, faire l’objet d’une demande de révision du résultat d’une évaluation (Règlement des études, article 316). Au terme du délai d’appel, si l'étudiant ne s'en prévaut pas, un échec est inscrit à son dossier.