Accueil > Mémoires et thèses > Règles d'évaluation du mémoire de maîtrise

Règles d'évaluation du mémoire de maîtrise

Le Règlement des études précise le cadre général de l’évaluation des mémoires et des thèses et confère au doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) le mandat d’en établir et d'en diffuser les règles, les normes et les procédures.

Instance responsable de l’évaluation

La FESP est responsable du processus d’évaluation et le doyen détient l’autorité de statuer de façon finale en cas de litige. Afin de garantir l’indépendance, la neutralité et l’objectivité du jury, la FESP coordonne toutes les opérations du processus d’évaluation.

  • Elle désigne officiellement les examinateurs du mémoire.
  • Elle assure la circulation de l’information entre la direction de programme responsable, le jury et l’étudiant (l’étudiant ou la direction de recherche n’entrent pas en contact avec les examinateurs au cours du processus d’évaluation).
  • Elle transmet la version autorisée au dépôt initial aux membres du jury.

La FESP veille à ce que la durée du processus concilie le droit du jury à disposer du temps nécessaire pour examiner le mémoire et le droit de l’étudiant de recevoir le résultat de son évaluation dans un délai raisonnable pour la poursuite de ses études ou de ses objectifs d’insertion professionnelle.

Jury d’évaluation

Un jury d’évaluation comprend des examinateurs nommés d’office (la direction et la codirection) et des examinateurs désignés de façon ad hoc, qualifiés selon leur expertise dans le domaine et à qui il revient de porter un regard extérieur sur le travail de l’étudiant. Le jury d’un mémoire de maîtrise comporte un minimum de trois examinateurs.

Lorsque la direction de recherche assume la responsabilité de la direction du programme, il est remplacé dans ces fonctions par le vice-doyen aux études de sa faculté.

Lorsqu’il y a codirection du mémoire, la FESP recommande la désignation d’un 4e examinateur.

S’il y a eu une prélecture, le prélecteur est habituellement, mais non nécessairement, membre du jury.

La désignation ad hoc d’un examinateur respecte les conditions suivantes:

  • La personne pressentie détient un grade de maîtrise dans le domaine pertinent (ou dans un domaine connexe).
  • La personne pressentie n’entretient avec l’étudiant aucun conflit d’intérêt, avéré ou potentiel, qui puisse interférer sur l’objectivité de l’évaluation.

Le jury comporte obligatoirement un examinateur qui est en mesure de porter un regard extérieur sur le mémoire et qui n’a pas participé ni collaboré activement aux travaux de l’étudiant (par exemple, en ayant contribué à l’un des articles intégrés au mémoire).

Autorisations du dépôt initial

Le dépôt initial du mémoire requiert trois autorisations complémentaires:

  • La direction de programme certifie que le dossier de gestion des études est complet et valide afin que l’étudiant puisse obtenir son diplôme au terme de l’évaluation de son mémoire.
  • La direction de recherche se prononce sur le mémoire et dispose d’un délai de quatre semaines pour donner son autorisation ou exiger des corrections.
  • La FESP confirme que le format du document correspond aux normes de présentation et de diffusion.

Évaluation du mémoire

Rapport individuel

Chaque examinateur évalue le mémoire de façon indépendante, sans consultation, concertation ni échange avec les autres membres du jury.

Le délai d’examen varie selon la date de début de l’évaluation:

Session régulière

Période des fêtes

Période estivale

 Du 28 novembre au 24 décembreDu 15 mai au 15 août
4 semaines6 semaines8 semaines

L’examinateur rédige un rapport d’évaluation et prononce un jugement sur le mémoire en concluant que celui-ci est:

  • Acceptable
    Le dépôt final est recommandé.
     
  • Inacceptable
    L'une des options suivantes est proposée: 
    • - Si l'examinateur estime que l’étudiant en démontre les capacités, il recommande de l'inviter à déposer une nouvelle version de son travail, qui fera l'objet d’un nouveau dépôt initial et d'une seconde évaluation par le même jury.
    • - L'examinateur recommande le refus du mémoire

Le jugement sur le mémoire est définitif dès que l’examinateur transmet son rapport d’évaluation à la FESP. Celui-ci demeure confidentiel jusqu’à ce que la décision du jury soit rendue et communiquée à l’étudiant.

Décision du jury

La décision du jury résulte de la mise en commun des jugements individuels et de la répartition des voix entre la réussite (invitation au dépôt final du mémoire), l’invitation à présenter une nouvelle version ou le refus du mémoire.

  • Le mémoire est accepté.
- La FESP communique à l’étudiant la décision du jury, lui transmet les rapports d'évaluation des examinateurs et l’invite à effectuer le dépôt final.
- L'étudiant dispose d’un délai de 8 semaines pour apporter d’ultimes corrections à son document, sous la supervision de sa direction de recherche.
- La direction de recherche autorise le dépôt final de la version définitive du mémoire.
- L'approbation finale de la FESP permet l'émission du diplôme de maîtrise.
- La FESP inscrit à son tableau d’honneur le nom de l’étudiant dont le mémoire a reçu à l’unanimité la mention «excellent» (ou trois mentions «excellent» et la mention «très bien» de la part des autres examinateurs).
 
  • Le mémoire est inacceptable dans son état actuel, mais le jury autorise l’étudiant à en déposer une nouvelle version.
- Le jury se rencontre pour déterminer les exigences de la nouvelle version, qui sera soumise à une seconde évaluation.
- Chacune des exigences imposées à l’étudiant résulte d’une décision partagée par au moins deux examinateurs.
- La FESP communique à l’étudiant la décision du jury, lui transmet les rapports d'évaluation des examinateurs ainsi que le rapport du jury, qui précise le délai accordé, la liste des corrections demandées et le nom de la personne responsable de les superviser.
- Si l’étudiant ne dépose pas la nouvelle version de son mémoire au terme du délai prescrit par le jury, un échec est inscrit à son dossier.
 
  • Le mémoire est refusé.
- Le jury peut se rencontrer, si l’un des examinateurs le demande, avant que la FESP n’informe l’étudiant du résultat obtenu.
- La FESP communique à l’étudiant la décision du jury, lui transmet les rapports d'évaluation des examinateurs et l’informe qu’il dispose d’un droit d’appel s’il peut faire valoir des circonstances ou présenter des arguments qui invalident le processus d’évaluation. La décision finale du jury ne peut, en elle-même, faire l’objet d’une demande de révision du résultat d’une évaluation (Règlement des études, article 316).
- Si l’étudiant ne se prévaut pas de son droit d’appel dans les 10 jours, un échec est inscrit à son dossier.