Accueil > Stagiaires postdoctoraux > Statuts de stagiaire postdoctoral ou de moniteur clinique

Statuts de stagiaire postdoctoral ou de moniteur clinique

Chaque statut possède ses propres particularités. À vous de les découvrir et de choisir l'option qui vous convient le mieux.

Statut de stagiaire postdoctoral

Le stagiaire postdoctoral est une personne titulaire d’un Ph. D. ou l’équivalent qui entreprend d’acquérir, à temps complet et pour une durée déterminée, une expertise complémentaire ou plus spécialisée par la participation aux travaux de recherche de l’Université, sous la supervision d’une professeure ou d’un professeur en mesure d’encadrer ses travaux.
 
Pour obtenir le statut de stagiaire postdoctoral, une personne doit remplir les conditions suivantes:
 
• Être titulaire d’un Ph. D. ou l’équivalent depuis moins de cinq ans.
• Être accueillie par un professeur régulier ou sous octroi qui s’engage à lui offrir avec justification un stage à temps complet.
• Disposer des ressources financières nécessaires pour la durée de son stage postdoctoral.
• Avoir la citoyenneté canadienne, la résidence permanente ou détenir un permis de travail. 
 
Le stage en entier doit se dérouler à l’intérieur des cinq années d’admissibilité au statut de stagiaire postdoctoral. Il ne peut être d’une durée inférieure à six mois. 

Admission conditionnelle pour un stage postdoctoral

Une personne qui a effectué le dépôt initial de sa thèse sans l’avoir soutenue peut être admise conditionnellement au stage postdoctoral. Elle doit remplir les conditions suivantes:

  • Avoir la citoyenneté canadienne, résidence permanente ou détenir un permis de travail valide pour la période visée, ou prévoir l’obtenir à temps pour la période visée.
  • L’institution universitaire confirme que la thèse a été acceptée pour soutenance.
  • Fournir au Bureau du registraire une confirmation officielle de la date de soutenance de la thèse.
  • Avoir réussi la soutenance de la thèse à l’intérieur d’une période maximale de 4 mois depuis la date de début du stage.
  • Fournir au Bureau du registraire un document officiel confirmant le dépôt final de la thèse à l’intérieur d’une période maximale de 5 mois depuis la date de début du stage.

Avant ou au terme de l’échéance, à la réception du document officiel confirmant l’obtention du grade, le Bureau du registraire admet définitivement le candidat au stage postdoctoral.

Statut de chercheur postdoctoral

Le chercheur postdoctoral est une personne qui détient un doctorat, mais qui ne répond plus aux conditions d’admission pour un stage postdoctoral telles que définies ci-haut.

Pour obtenir le statut de chercheur postdoctoral, la personne doit:

  • Répondre aux mêmes exigences que le stagiaire postdoctoral sur le plan de la citoyenneté.
  • Avoir l’engagement d’un professeur à l’accueillir et à superviser ses travaux.
  • Disposer d’une bourse nominative d’un organisme externe pour l’entièreté de son séjour.

La durée du séjour peut varier entre 6 mois et 12 mois, renouvelable une seule fois.

Statut de stagiaire postdoctoral visiteur

Le stagiaire postdoctoral visiteur est une personne qui est déjà stagiaire postdoctorale dans un autre établissement d’enseignement et de recherche, et qui est en visite de recherche à l’Université Laval pour une courte période. Cette personne ne reçoit pas de rémunération à l’Université Laval. La durée de la visite est de moins de 4 mois.

Statut de moniteur clinique

Pour obtenir le statut de moniteur clinique, une personne doit remplir les conditions suivantes:
 
  • Être titulaire d’un diplôme de docteur en médecine (M.D.) délivré par une école ou une université inscrite au répertoire de l’International Medical Education Directory (IMED) publié par la Foundation for Advancement of International Medical Education and Research (FAIMER).
  • Être titulaire d’un certificat de spécialiste reconnu dans le pays d’origine.
  • Avoir une connaissance suffisante du français en concordance avec la Politique de la maitrise du français par les moniteurs cliniques à la Faculté de médecine.
  • Détenir un permis de travail valide au Canada.
  • Avoir satisfait aux exigences du Collège des médecins du Québec.
  • Fournir la preuve de financement pour une bourse destinée à subvenir à ses besoins pendant la durée de son stage de formation complémentaire à l’Université Laval d’un montant minimal annuel de 40 000 $ CAD par année de formation complémentaire.
 
La rémunération des moniteurs cliniques étrangers ne doit pas provenir de fonds publics canadiens ou québécois.
 
Seules les bourses provenant d’une université, d’un organisme gouvernemental, d’un organisme subventionnaire reconnu ou d’une fondation jugée admissible par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) seront acceptées. Les formations financées par des sources personnelles ne sont pas autorisées.
 
Le stage peut débuter à tout moment dans l’année.
 
La durée maximale du stage pour le moniteur clinique est de maximum trois ans et de minimum 6 mois.
 
Les critères d’admission aux programmes de formation complémentaire en médecine sont disponibles sur le site web de la Faculté de médecine