Concours

MA THÈSE EN 180 SECONDES

Accueil > Études > Compétences professionnelles > Ma thèse en 180 secondes

Concours Ma thèse en 180 secondes / 3-minute Thesis

Le concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) offre une occasion unique aux jeunes chercheurs de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur donnant la possibilité de diffuser leur recherche dans l’espace public.

Le concours permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche.

Ateliers de formation au concours

L'Acfas propose un atelier de formation pour améliorer ses compétences et obtenir des conseils pratiques pour préparer sa prestation. 

Édition 2018

Guillaume Dufton, représentant de l’Université Laval a remporté le 3e prix du jury de la finale nationale de Ma thèse en 180 secondes qui a eu lieu le 9 mai 2018 à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), dans le cadre du 86e Congrès de l’ACFAS.

https://mailchi.mp/acfas/ma-thse-en-180-secondes-mt180-les-gagnants-736489?e=2eda0cad5a

Ce concours vise à encourager les étudiants des cycles supérieurs à développer leurs aptitudes de communicateur et de vulgarisateur scientifique. Les membres du jury pour l’édition 2018 de la finale UL étaient Mme Dominique Payette, professeure titulaire à la Faculté des lettres et des sciences humaines, M. Alain Faucher, directeur général de la Direction générale du premier cycle, M. Denis Laurendeau, professeur titulaire à la Faculté des sciences et de génie, M. Brad Kent, professeur titulaire à la Faculté des lettres et des sciences humaines, ainsi que le vice-doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, M. Alain Beaulieu.

Au cours de cette compétition de très haut niveau, Guillaume Dufton, étudiant au doctorat en sciences des aliments à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, s’est distingué en remportant le premier prix du niveau doctorat. Mandy Ducy, étudiante au doctorat en médecine moléculaire à la Faculté de médecine, a remporté le deuxième prix.

Au niveau de la maîtrise, Élie Jean, étudiant à la maîtrise en science des aliments à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, a décroché le premier prix et Sarah O’Connor, étudiante à la maîtrise avec mémoire en kinésiologie à la Faculté de médecine, a gagné le deuxième prix.

Le Prix du public a été attribué à Guillaume Dufton.

Toutes nos félicitations à nos gagnantes et à nos gagnants !

Pour plus d'information et photos de l'événement, voir l'article du Journal le FIL